Cadre sur l’utilisation et le développement durable des terres du GTNO

S'organiser

La plus grande priorité pour le GTNO était de se préparer au transfert des fonctions de gestion des terres, des eaux et des ressources cédées par le gouvernement fédéral. Le GTNO endossera ses nouvelles responsabilités tout en maintenant les programmes et les services existants. Ainsi, le GTNO doit absolument faire preuve d’organisation, de stratégie et de cohérence dans ses activités de gestion des terres pour exercer un leadership efficace au cours de la transition et dans l’avenir.

Aménagement organisationnel

Le GTNO mise sur l’aménagement organisationnel pour s’investir de ses nouveaux pouvoirs et de ses nouvelles responsabilités. La structure organisationnelle résultera de la fusion des fonctions nouvelles et existantes. En outre, des efforts ont été déployés pour transférer le maximum d’employés fédéraux et recruter des spécialistes en vue de gérer efficacement les terres et les ressources publiques.

Gouvernance interne

En adoptant une structure de gouvernance pour ses décisions à l’égard des territoires, le GTNO favorise la coordination des ministères responsables de gérer les terres, en fournissant l’encadrement requis, en définissant les priorités et en résolvant tout conflit entre les agences gouvernementales en ce qui a trait à la gestion des terres.