Plan de gestion des activités récréatives pour la région périphérique de Yellowknife

Le gouvernement des Territoires du Nord-Ouest prépare un plan de gestion des loisirs de plein air pratiqués aux alentours de Yellowknife, de Detah et de Ndılǫ. L’élaboration de ce plan pour la région périphérique de Yellowknife est prévue au mandat de la 18e Assemblée législative.

Pourquoi établir un plan de gestion des activités récréatives

Le plan formulera une orientation et un cadre pour la gestion des ressources et des loisirs de plein air dans la région.

Ce plan permettra au GTNO :

  • de mieux coordonner la gestion des ressources récréatives dans les différents ministères;
  • d’investir stratégiquement dans les infrastructures de loisirs, notamment en ce qui touche l’aménagement des terres;
  • d’appuyer le secteur des loisirs et du tourisme, qui repose sur l’offre de toute une gamme d’activités de loisirs de grande qualité.

Quels seront les éléments du plan?

Le plan de gestion des activités récréatives pour la région périphérique de Yellowknife définira :

  • le type de loisirs qu’on souhaite offrir dans la région, y compris les secteurs où le GTNO pourrait offrir ou non davantage de baux de villégiature;
  • des stratégies et des mesures visant à s’attaquer à des enjeux communs à toute la région, comme la gestion des déchets, la sensibilisation du public et le stationnement;
  • des stratégies et des mesures visant à s’attaquer à des enjeux précis, comme le terrain de stationnement du lac Vee ou les rapides Tartan.

Comment cela s’inscrit-il dans les négociations sur les revendications territoriales?

La région étudiée est visée par des négociations sur des revendications territoriales. Le système de gestion des terres est donc fort susceptible de changer, et le GTNO reverra le plan de gestion des activités récréatives dans la zone visée en fonction de ces changements.

Afin de faciliter les négociations sur les terres, les ressources et l’autonomie gouvernementale, certaines terres ont été exclues des régions à aménager; cela permet d’éviter que des tiers obtiennent de nouveaux intérêts sur des terres faisant l’objet de négociations.

Où en est l’établissement du plan?

À l’été 2016, le GTNO a mené une première consultation publique. Un rapport sommaire fait état des commentaires reçus.

Actuellement, le GTNO collabore avec un groupe consultatif externe ainsi qu’avec des administrations et organisations autochtones pour :

  • terminer l’inventaire cartographié des attraits et des installations de loisirs de la région;
  • rendre public un sommaire des enjeux et des intérêts liés à la gestion des activités récréatives dans la zone visée;
  • rédiger un plan de gestion des activités récréatives pour la région périphérique de Yellowknife.

On s’attend à ce qu’une première version du plan fasse l’objet d’une consultation publique en 2017.

Dans sa version finale, le plan pour la région périphérique de Yellowknife établira une orientation et un cadre transparents et cohérents pour la gestion des ressources et des loisirs de plein air dans la région, dans le respect des valeurs du public.

 

Resources: